Pimpf

Message

Sémic : Entretien avec Reed Man

Akim 120

J'ai contacté Reed Man par le biais de Sybille (de Mon Journal). Il a tout de suite accepté de répondre à nos questions et dans la foulée, il fera aussi la couverture du Pimpf Mag N°10 sur Magnus...

Pimpf? On connait tes travaux pour Sémic et Organic Comix, mais peux-tu nous parler de ce qui t'a amené à faire ce métier ?
Comme pour beaucoup d'autres, c'est un rêve d'enfant, j'ai décidé de faire de la BD à l'age de 8 ans, puis à 19 ans je suis rentré à l'École Emile Cohl à Lyon. En 1989 Élodie Ant (ma femme) et moi avons créé Organic Comix. En 1992 je suis passé à l'atelier Semic comme retoucheur, depuis j'ai enchaîné les boulots d'auteur et d'adaptations.

Pimpf? Pourquoi le surnom de Reed Man ? Y a-t-il un rapport avec Reed Richards des Fantastic Four ?
Depuis mes 14 ans, c'est plus qu'un surnom, tout le monde m'appelle comme ça (y compris mes enfants). Ce nom vient en effet des Fantastic Four.

Pimpf? Comme beaucoup de lecteurs, je t'ai découvert avec la "Fantask Force" dans FANTASK. Pourquoi ce nom ? Combien devait-il y avoir d'épisodes ?
Au début 2000, j'avais proposé la série à Semic qui était baptisé Les Fantasques, sans savoir que Thierry Mornet songeait relancer Fantask, c'est lui qui a suggéré Fantask' Force. Semic à édité tout les épisodes prévus pour la saga du Silure.

Pimpf? Après un début assez classique qui n'était pas sans rappeler MIKROS, la Fantask Force a semblé se dispersé. Notamment avec l'épisode sur la "Machine". Comment l'intrigue était-elle planifiée ?
Les grandes lignes de l'histoire étaient posées dès le début de la série. Jean-Yves Mitton (créateur du Gondolier Noir et co-créateur du Silure) a supervisé les 2 premiers épisodes, ce qui explique le côté Mikros, puis il m'a laissé dirigé la série à ma façon, plus proche de l'écriture de Reptile. Jean-Yves à adoré le 3ième épisode. Plus tard Ciro Tota m'a prêté Photonik.

Pimpf? La Fantask Force est compilée en albums. Y a-t-il des inédits par rapport à la publication Sémic ? Est-ce une histoire complète ?
L'Ombre du Silure reprend les 9 épisodes qui constitues la la saga du Silure. Le 10ième épisode, mettant en scène le Silure et Mikros (Spécial Zembla 169) était un bonus pour les lecteurs. Il n'apparaît pas dans l'album uniquement pour une raison de pagination. 96 pages c'est un standard d'imprimerie.

Pimpf? Tu t'occupes aussi d'Organic Comix. Peux-tu nous en parler davantage ?

Organic Comix à pour vocation la production de comics. La particularité du groupe est la réalisation de comic-strips géants en performances. Nous en avons fait 265 à ce jour.

Pimpf? Chez Organic, tu publies notamment Mike Allred. Comment as-tu réussi ce "coup" ?
J'ai contacté Mike en lui envoyant Reptile et co, il a apprécié, et décidé de nous rejoindre.

L'ombre du Silure

Pimpf? Ton style s'inspire beaucoup de celui de Jack Kirby au risque de se voir parfois reprocher de faire du "sous-Kirby". D'où vient cette "inspiration" ? As-tu d'autres influences en matière de BD ou de peinture ? Quels sont ou étaient les comics que tu lisez ? lis-tu encore des comics et quelles sont tes préférences ?
Jack Kirby à inventé une écriture graphique, tout comme Pablo Picasso à inventé le cubisme. Dès que l'on décide de s'exposer (où d'éditer) on prend des coups. Le plus souvent c'est par des gens qui sont pas bien dans leur peau, cela serai méchant de leur en vouloir. Je reste un gros lecteur de BD, j'adore le boulot des autres, ça me repose (rires). En ce moment ma série préféré est The Moth de Gary Martin et Steve Rude.

<i>l'Autre dans Strangers HS 1 (Image Comics 3. Semic) </i>
l'Autre dans Strangers HS 1 (Image Comics 3. Semic)

Pimpf? En dehors de Kirby, quels sont tes modèles en matière de BD ?
Il y en a une légion, Mitton, O'Neill, Mc Keever, Tezuka. Pareil pour les peintres, mon préféré étant Zao Wou-Ki.

Pimpf? Préfères-tu travailler seul comme sur la Fantask Force ou avec un scénariste comme pour Dick Demon ?
J'aime les deux, actuellement je gratte sur un scénario de Mitton et je me régale.

Pimpf? Peux-tu nous expliquer en quoi consiste la "Machine" ?
La Machine est une comédie d' Elixir. Je participe à cette compagnie depuis 1999, ce train usine est un pamphlet du monde industriel, type Les Temps Modernes de Chaplin.

Pimpf? Tu as réalisé la 1ère couv inédite d'Akim. Peux-tu nous parler de tes relations personnelles avec les PF ?
J'ai toujours adoré les PF, depuis l'enfance je suis fan de l'Autre et de Futura en général, j'adorais Zembla, Sunny Sun, Et les comics pocket d'Arédit. Rémy Bordelet était un de mes meilleurs amis, avec lui ma passion de PF n'a fait qu'empirer. Les rapports entre Mon Journal et Organic Comix sont très bons grâce à Sybille la responsable PF, qui est lovely.

Amicalement: Reed Man.

Dominik Vallet


© Pimpf? le 20/07/2004. Proposer un site