Pimpf

Message

Paris BD 2002

Les frères Peru en charmante compagnie !SALON B.D. PARIS
Palais des Expositions
Porte de Versailles

1ère édition du 1er au 5 Juin 2002
Mardi 4 Juin 2001, 10 h 30.

J’avais hésité à aller à ce nouveau salon de la B.D. Il faut dire que l’affiche qui représentait un visage de femme hilare recevant un coup de marteau dessiné sur la tête, avec le slogan suivant : " Reveillez votre côté BD ", ne donnait pas envie ; on ne connaissait ni la liste des exposants ni celle des invités et l’entrée était quand même de six euros.
Malgré le programme TV qui proposait un match Belgique-Japon et les quarts de finale simple dames des Internationaux de France, dont un match de Mary Pierce contre Serena Williams et celui de la jolie argentine Paola Suarez contre sa compatriote Clarisa Fernandez, je décidais de faire un tour à ce nouveau salon en fin de matinée. Ca va, on pouvait se déplacer sans problème dans les couloirs entre les stands. J’avais repéré la présence de grands stands avec leurs auteurs prêts à dédicacer (Glénat, Soleil), mais les grands éditeurs d’albums BD n’étaient pas tous présents (il manquait Dargaud, Dupuis, Lombard et les Humanoïdes Associés ! ! !).
Au bout d’un couloir, à côté d’une salle de discussion sur la BD, je retrouve le stand Semic. Là, il y avait toutes les nouveautés de Juin 2002 (albums, publications, comics, tirés à part et pockets inclus), dont le très attendu YUMA n°1. Parmi les personnes présentes au stand, j’ai pu faire la connaissance d’Olivier et Stéphane Péru. Tout de suite, la discussion a tourné autour des petits formats et des dernières créations de chez Semic. Très sympas et dynamiques, ils m’ont parlé de leurs projets (" Shaman " un album chez l’éditeur Pointe Noire prévu pour Septembre et de nouvelles aventures de Galaor) et des choses à venir chez Semic (le PLANETE COMICS n°14 qui paraîtra en Juillet avec des œuvres écrites par Jean-Marc Lofficier : STRANGERS n°0 dessiné par de nombreux artistes Semic, PHENIX par Stéphane Louis, LA BRIGADE TEMPORELLE par le talentueux Timothy II et WAMPUS/NEXUS par Jay Stephens).
Pendant que les frères Péru continuaient à dédicacer, j’ai un peu discuté avec Thierry Mornet, très occupé mais toujours d’un dynamisme et d’une disponibilité exemplaires ; et, en attendant à mon tour une dédicace, j’ai engagé la conversation avec un dessinateur qui a fait une histoire de Zembla : Thierry Olivier. Je me suis présenté : je lui ai parlé du site Pimpf et lui ai présenté le fanzine. Lui-même est un passionné de petis formats : il adore Diabolik et les BD de guerre parues dans BRULANT et CHOC aux éditions Aredit. Du coup, il m’a présenté son portfolio et les planches de l’histoire de Zembla qu’il vient de réaliser : formidable ! Son portfolio présentait ses œuvres pour la presse, dont L’ECRAN FANTASTIQUE par exemple, et d’autres dessins d’un réalisme saisissant qui représentent les personnages de BD Semic (ils paraîtront prochainement cet été dans l’un des pockets Semic). Mais le plus surprenant, c’est son incroyable graphisme sur une histoire de Zembla en 45 pages qui paraîtra peut-être dès Novembre dans SPECIAL ZEMBLA, dont vous pouvez admirer un extrait ci-contre qui montre l’influence de grands dessinateurs américains des années 1950-60 tels que Frank Frazetta et Wallace Wood. Ses dessins sont réalisés au lavis, une technique particulière d’encrage pour donner une certaine ambiance. Vraiment, c’est une réussite ! J’ai fait la découverte d’un auteur fort talentueux.
J’ai parlé un peu avec un autre dessinateur, Jean-Marie Minguez, dont j’ai félicité le Conte de la Jungle paru dans SPECIAL ZEMBLA n°166, qui m’a parlé de l’exposition " Qu’est-ce qu’un comic book ? ", présente au salon, réalisée par l’association France Comics de Stéphane Le Troëdec ( www.france-comics.com ), dont vous pouvez voir un extrait sur la photo ci-contre, où vous pouvez découvrir les excellents frères Péru en galante compagnie, mais Superman était aux aguets derrière eux.
Ensuite, j’ai retrouvé Olivier et Stéphane Péru, avec qui j’ai continué de discuter, qui m’ont très gentiment dessiné un Gallix avec encrage et couleurs, que vous pouvez admirer ci-dessous. Il y avait aussi François Corteggiani, Stéphane Louis et Jean-Jacques Dziakowski qui passaient au stand Semic. Ces deux derniers devaient dédicacer dans l’après-midi avec le dessinateur américain Stuart Immonen qui était là pour le Semic Book SUPERMAN : Fin de Siècle.
En quittant le stand Semic, j’ai eu le sentiment d’avoir rencontré une équipe très sympathique et amicale, à qui je souhaite vraiment plein de succès.
A la fin, j’ai admiré l’expo consacrée à l’œuvre PETER PAN de Loisel et j’ai fait un dernier tour dans les autres stands. Au stand Pointe Noire, il y avait Dave Taylor, qui était là pour dédicacer l’album TONGUE LASH écrit par Jean-Marc Lofficier, et aussi François Walthéry qui dédicaça un autre livre-hommage. Au stand Joker Productions (ou P&T Productions) plutôt connu pour ses BD coquines comme celles de Dany, j’ai pu parler avec le dessinateur belge Bruno Di Sano, qui avait dessiné pour l’éditeur Aredit dans les années 1970, et qui doit m’envoyer une liste de ses travaux pour cet éditeur dans le cadre d’une enquête sur les dessinateurs ayant travaillé directement pour Aredit. Heureusement, il y avait du monde pour les dédicaces d’auteurs à certains stands tels que Glénat et Soleil, mais j’avais l’impression que, pour une première édition, il manquait quelque chose dans ce nouveau salon de BD et que le nombre de visiteurs estimés était loin d’être atteint. J’espère que les prochaines éditions de ce nouveau salon BD de Paris seront mieux organisées.
En conclusion, je ne regrette pas mon déplacement dans ce salon, ni ma rencontre avec les auteurs du stand Semic. En rentrant chez moi vers 17 h, j’apprends le match nul entre la Belgique et le Japon et les défaites de Mary Pierce, assommée par les boulets de canon de Serena Williams, et de Paola Suarez, dont on ne verra plus le joli minois dans les prochaines journées du tournoi de Roland-Garros.

Non, je ne regrette pas.

Franck ANGER

Une dédicace de Gallix par les Peru Une planche de Zembla par Thierry Olivier


© Pimpf? le 20/03/2002. Proposer un site