Pimpf
Martin Mystère : Le secret de Saint Nicolas

Sémic Albums

Martin Mystère N°1

Martin Mystère N°1 "Le secret de Saint Nicolas"
Album géant à 99 F. 240 pages au format 21 x 29,7 cm. En vente en FNAC, librairies et Virgin (et pourquoi pas par correspondance ?).
Le 1er album de Martin Mystère !!! Une excellente initiative des Editions Sémic nous proposant des aventures inédites de Martin Mystère. J'insiste sur le "inédites" car je crois que là est la clé du relatif échec dans les pages de Mustang. Pourquoi avoir repris les aventures de Martin Mystère au début alors que bon nombre de ses fans ayant réclamé son retour avaient déjà lu ces histoires dans Ombrax ? Mettez des aventures inédites et vous verrez les ventes de Mustang s'envoler. Vous pourrez ainsi repasser cette revue mensuelle car au rythme où l'on va, le lecteur n'est pas prêt de goûter de nouveaux exploits inédits du compagnon de Java.

Pour revenir à l'album proprement dit, 240 pages de BD pour 99 F, c'est un prix correct, mais on aurait sans doute pû le réduire un peu en réduisant le format de l'album au format italien (plus grand que les pockets). Cela aurait ainsi évité un agrandissement du trait d'Alessandrini qui est déjà assez allusif et ne gagne donc pas trop à être vu à la loupe. Pour l'histoire présentée, c'est une grande histoire reprenant ce qu'il y a de meilleur chez Martin Mystère, à savoir le mélange d'histoire (réelle et très bien documentée) et d'aventures mystérieuses (à la X-Files). On apprend ainsi beaucoup sur Saint Nicolas qui a donné par ricochet notre Père Noël. On y retrouve aussi un peu de Saint Graal, d'Excalibur, de Merlin l'Enchanteur. Même si le détective de l'Impossible n'est souvent que très indirectement mêlé à l'action, l'histoire est prenante et de grande qualité. On a envie de reprendre encore et encore de la BD populaire de ce niveau là.

En extra, on a droit à une préface de François Corteggiani et un appendice final sur Alfredo Castelli et Giancarlo Alessandrini.

NB : A noter que sur la couverture Alfredo Castelli se trouve rebaptisé : Alfredi.

D. Vallet

Le N°1 de l'éphémère revue


© Pimpf! le 10/12/2000. Proposer un site