Pimpf

Message

Festival de BD de Cluny

Affiche

Organisé par les élèves de l'ENSAM depuis quatre ans seulement, ce festival connait déjà un succès grandissant. Chaque année, les grands noms de la bande-dessinée se donnent désormais rendez-vous à l'Abbaye de Cluny pour y rencontrer leur public et passer un très agréable moment dans ce cadre somptueux et chargé d'histoire.

Cette année, la quatrième édition du festival se tiendra les 16 et 17 mars 2002, dans le cadre du FESTIV'ARTS.

On pouvait y rencontrer :
Allart, Angleraud, Berlion, Bessadi, Di Martino, Dim D, Glaudel, Latil, N'Guessan, Naïts, Peynet, Stoffel, Thomas, Tierr, Vastra, Zerriouh

et l'équipe Sémic avec :

Bellamy (en dédicace sur Tellos…), Jim Dandy, Patrice Lesparre (Dharkold), Jean-Marc Lainé, Stéphane Louis, Chris Malgrain, Mauricet, les Peru et Thierry Mornet.

Armé d'un appareil photos numérique, je suis parti à la rencontre des Semic-boys...

En arrivant dans les gigantesques bâtiments de l'abbaye de Cluny, je me mets en quête de l'équipe Sémic. De chaque côté d'un couloir immense, des salles sont remplies de dessinateurs dédicaçants à tour de bras. Je repère une salle plus agitée et bingo ! C'est le stand Sémic !

On peut y reconnaître Jean-Marc Lainé, Mauricet, Jim Dandy, Chris Malgrain, Patrice Lesparre et les frères Peru tandis que Thierry Mornet s'agite dans tous les sens. Quand je dis reconnaître, je parle à posteriori vu que je ne connaissais pas la moitié d'entre eux de visu. Je me dirige vers Chris pour lui donner son Pimpf Mag et j'engage la conversation avec Thierry Mornet qui passait. On discute environ 10 minutes avant qu'il soit à nouveau happé par les demandes multiples et variées fusant de toutes parts.

Chris me présente alors l'ensemble de l'équipe et j'en profite sournoisement pour demander une dédicace à Jim Dandy qui dessinait un Pétoulet fort sympathique. Il me montre ses planches des "origines de Pétoulet" qu'il appelle modestement un story board de l'histoire. C'est génial, amusant et bien foutu. Un régal et on se met d'accord pour qu'il me dessine quelques pin-ups de Pétoulet pour une prochaine interview du même style que Rasmus et Yéyé.

Chris Malgrain
Jim Dandy

Chris me montre aussi ses divers projets en cours dont le crayonné de sa couv avec Ozark !

Parallèlement, j'engage la conversation avec Patrice Lesparre qui dessine un Dharkold hirsute tout en plaisantant de sa voix rauque avec l'accent du sud-ouest. Il exhibe également les originaux de son dernier épisode (qu'on peut voir sur la photo ci-dessous) et parle de sa collection de PF. En évoquant Eclipso, Spectre ou autre Artima, je découvre qu'il est un vrai passionné de ce genre de BD qui en possède une bonne cargaison. Je lui extorque aussi une dédicace du fameux Dharkold. Il m'a aussi affirmé sans plaisanter avoir fourni le synopsis de 25 années de publication de cette série à Thierry Mornet !

Les plaisanteries volent bas et les Peru à côté ne sont pas en reste. L'un d'eux vient me serrer la main tandis que son frère continue ses dédicaces.

Bien qu'habitant Montpellier, ils n'ont pas la moindre pointe d'accent du midi, mais sont des sérieux déconneurs. Pendant ce temps Jim Lainé dédicace sans interruption. Je parviens tout de même à lui serrer la main tout en lui glissant les 2 N° de Pimpf Mag en SP.

Plus tard, je suis retourné le voir et il m'a gratifié d'une petite dédicace de Dolores.

L'ambiance sur le stand était vraiment excellente et ça donne envie de tous les revoir une autre fois, ce qui ne manquera pas d'arriver, même si je préférerais que ce soit sur un festival à visage humain comme Cluny plutôt qu'une usine à dédicaces du style d'Angoulême.

Patrice Lesparre
JM Lainé et Mauricet Les frères Peru

Ma petite famille s'impatientant, je suis allé faire un tour sur le reste du salon. En dehors des autres auteurs déjà cités, il y avait également un petit espace où l'on pouvait acheter des BD, principalement des albums, mais aussi un stand avec quelques PF. J'y ai acheté un Spécial Rodéo pour pas trop cher, mais les prix n'étaient quand même pas très attractifs. Ensuite, ma femme a insisté pour acheter une affiche et nous sommes tombés d'accord pour une Pélisse de Loisel fort sympathique. En quittant le salon, nous sommes tombés sur un groupe de rock très bruyant qui accordait ses instruments. Confidence pour confidence, il n'en avait pas besoin vu ce qui en sortait après ! ;o)

En bref, un salon bien sympathique car la rencontre avec les auteurs reste possible et c'est très agréable.

Dominik Vallet


© Pimpf? le 20/03/2002. Proposer un site