Pimpf

Message

Mon Journal : Messire & Perceval, de la bonne Camelot

N°1 de la revue

Messire & Perceval : De la bonne Camelot

Ce mois-ci, je vais parler de "MESSIRE" et "PERCEVAL", deux petits formats parlant de chevalerie.

La revue

MESSIRE : 21 numéros de juin 1962 à mars 1968. Initié comme étant un "Spécial Vacances" de Lancelot paraissant 3 fois par an jusqu'au N°11, puis trimestriel ensuite. La revue eut 196 pages jusqu'au N°13 et 164 sur les derniers numéros. Les reliures de MESSIRE furent inclus dans celles de BENGALI jusqu'au N°18. Il n'y eut donc qu'une seule reliure de MESSIRE contenant les N°19 à 21.

PERCEVAL : 7 numéros d'août 1959 à février 1960. Le N°8 fut annoncé, mais il se transforma en Ivanhoé N°1. Il existe 2 reliures. La première contenait les N°1 à 4 et la seconde les N°5 à 7. Les deux sont très difficiles à trouver.


Les premières couvertures de MESSIRE furent des montages représentant William Russell. La plupart des autres furent l'oeuvre d'Enzo Chiomenti ou d'Onofrio Bramante. Celles de PERCEVAL sont à mettre au crédit de l'inusable Enzo Chiomenti.

Le N°1 de MESSIRE avec William Russell.

Un Auteur : Franco Caprioli

Né le 5 avril 1912 à Mompéo en Italie, FRANCO CAPRIOLI dessinateur et scénariste de la plupart de ses bandes débute (après une brève carrière de peintre dans les années 30) en même temps que la création de Il Vittorioso en 1937 et il fera partie du staff de la revue pendant trois décennies ! C’est ce magasine qui publie sa première BD Gino e Piero en 1937. Avant guerre, il fournit des récits pour Il Vittorioso comme Le mystère du bouddah de Jade et Pino il Mozzo mais aussi plein d’autres revues avec des planches de La tribu degli uomini del fiume en 1937 et des illustrations pour Argentovivo, divers récits pour Topolino dont L’Isola Giovedi en 1940-41 et pour les éditions Audace La vallée étincellante puis La perla nera sur des textes de G. Bonelli, etc. Entre 1938 et 1941, il travaille également pour les éditions Vecchi Mondadori (L’Ile Jouedi). En 1943, il collabore avec Il Corriere del Piccoli qui publie Nel Deserto di Cartagine en 1943, Nel Marcinese del sud et Fra i canchi de matarega. Après guerre, il dessine pour Giramondo L’Isola Tabu (L’île Tabou) en 1945 et pour Topolino I fanti di picche en 1947 "Les valets de pique"), Nel mare cinese del sud et Le tigri di Sumatra en 1948. Pour Il Vittorioso, il produit de très nombreuses bandes entre 1948 et 1964 : Mino Dario e C (1947/48), L’Elefante sacro ("L’éléphant sacré" en 1949), Una strana avventura (1954), Dakota Jim (1954) que l’on peut lire dans Le petit shérif , Rintintin ou dans Parade de la BD, Bianco Stendardo (1958), Yukon Selvaggio ("Le Yukon sauvage" en 1960), etc. On trouve la plupart des séries de Caprioli en France dans l’Epatant, aux éditions Impéria (Targa, Garry et Super Boy), Coq Hardi, aux éditions des Remparts, etc. Mais Il Vittorioso est en perte de vitesse et traverse une crise, aussi Caprioli est-il contraint de travailler pour l'Angleterre et la France entre 1963 et 1969 signant notamment pour les éditions Aventures et Voyages La Patrouille Blanche sur des textes de Lécureux entre 1965 et 1967 (diffusée dans Lancelot, Messire, En Garde et Carabina Slim). Il délaisse un temps la bande dessinée pour n’y revenir qu’en 1969, notamment pour Il Giornalino dans lequel il produit divers récits courts et adapte des romans classiques : Moby Dick, Michel Stroggof, Capitaine de 15 ans, 8 jours sur un radeau, Une descente dans le Maelstrom, L’Isola Misterioso en 1971 (scénario de Claudio Nizzi), Il corriere dello zar en 1973 (texte de Roudalph) et Figli del Capitano Grant en 1974 (texte de Roudalph).
Mais cette production est brutalement interrompue par son décès le 8 février 1974.

Les séries de MESSIRE

LANCELOT (Jean Ollivier & Francey puis Santo d'Amico.) N°1 à 11, 13, 15, 16. Créée en 1961, cette série française sera reprise par Santo D'Amico de 1965 à 1987. Les premiers épisodes nous racontent l'enfance de Lancelot puis son accession à la célèbre Table Ronde des chevaliers du roi Arthur. Par la suite, on le verra essentiellement voyager à travers le royaume d'Arthur et de ses voisins en quête de justice comme tout bon chevalier qui se respecte. Le fantastique est souvent présent dans ces histoires fleurant bons la magie arthurienne que ce soit par Merlin l'enchanteur ou divers druides. Signalons tout de même qu'il n'est nulle part fait mention de la liaison entre Lancelot et Guenièvre (femme d'Arthur), sans doute pour ne pas entacher la réputation de Lancelot. Par contre, on y découvre un roi Arthur volontiers fourbe, mais il est vrai que la revue s'appelle Lancelot et non Arthur ! Jean Ollivier met un soin méticuleux à utiliser les termes et les noms de l'époque, transformant un récit d'aventure en une fresque historique.
Bien que classique, ces histoires sont agréables à lire, divertissantes tout en étant instructives. Une bonne BD populaire, en somme !

Autre parution : LANCELOT N° 1 à 150.

William Russell dans le feuilleton TV

Le Feuilleton TV : "The Adventures of Sir Lancelot". Série télé britannique dont la première diffusion remonte à septembre 1956 et qui dura le temps d'une saison et 30 épisodes de 30 minutes jusqu'en juin 1957.Lancelot y était incarné par William Russell qui rencontra la célébrité outre-manche dans la série de Science-Fiction "Doctor Who". La série relatait donc les aventures de Lancelot du Lac, chevalier de la Table Ronde au VIème siècle. On peut même apercevoir Patrick McGoohan (génial interprète du Prisonnier) dans un rôle mineur le temps d'un épisode. A titre d'information, Guenièvre y est jouée par Jane Hylton, Merlin l'Enchanteur par Cyril Smith et le Roi Arthur par Bruce Seton puis Ronald Leigh Hunt.

LE SUPERBE Le Superbe est apparu pour la première fois dans Akim N°6. C'est un héros solitaire et masqué chevauchant un destrier noir, défendant le faible et l'opprimé. Ces aventures se sont interrompus au N°37 pour ne reprendre qu'au 45 avec un style de dessins complètement différents. Il est probable que Mon Journal a eu un problème avec l'auteur et qu'ils ont confié à un nouveau dessinateur la fin de la série. Le superbe a aussi été publié dans "DON Z" chez l'éditeur "Jeunesse et Vacances" et dans BUCK JOHN chez "Imperia". (merci à Eddie Meynaud pour son aide concernant ce personnage).

Autre parution : AKIM N° 30, 46, 14, 36, 32

RENAUD LE TÉMÉRAIRE (J. Liera) N°12 à 21. Renaud de la Forge et son écuyer Berger parcourt le monde du Moyen-âge en compagnie de Fine-Oreille leur renard vraiment rusé. On les croise en Palestine, à Chypre, en Afrique ou même de retour chez eux à Paris. Partout, Renaud y montre un grand courage et une loyauté à toute épreuve. De retour au pays, il arrachera sa dulcinée Bertrande des griffes de Tanguy le fourbe qui persuade le roi Charles VI de sa loyauté.
Une série médiévale classique.

TABOR (Roberto Renzi & Augusto Pedrazza) N°1 à 3. Série italienne. Billy Foxter est un guide africain que les indigènes surnomment Tabor. Bien que n'étant pas d'un physique sur-humain ou doté de pouvoirs extra-ordinaires, sa sagesse et son expérience font qu'il est respecté par les tribues autochtones. C'est pourquoi, il est prêt à refuser une expédition avec des chasseurs s'ils ne lui inspirent pas confiance tandis qu'il accepte sans hésiter Rosy Marvel qui veut installer un dispensaire médical dans la région.
Une série d'aventures classique.

JOHNNY LE CRIEUR DE JOURNAUX (Roberto Renzi & Augusto Pedrazza) N°4 à 7. Série italienne. Johnny est un crieur de journaux new-yorkais qui vient de toucher un gros héritage d'un oncle mystérieux et inconnu. En compagnie de son ami Bombolo et du gorille Kali, ils sont en butte avec l'ignoble Huston qui veut s'emparer de leur argent. Ce dernier met tout en oeuvre pour y arriver et n'hésite pas à les faire envoyer en prison pour ça. Bien que Bombolo soit d'une aide négligeable car il se distingue essentiellement par sa couardise et son appétit féroce, Johnny s'en sort grace à son intelligence et à la force physique de Kali à qui il ne manque guère que la parole tellement il est malin.
Une série d'aventure débridée comme on a en lu pas mal sous la plume de Pedrazza et son compère Roberto Renzi.

LA PATROUILLE BLANCHE (Roger Lecureux & Franco Caprioli, Moreau de Tours) N° 9, 10, 19 à 21. Série mettant en scène le Sergent Ardent de la Police montée canadienne, Miss Dolly, Big Nose le trappeur, Cayuga l'indien muet et le chien Ecrin. Se faisant appeler la "Patrouille Blanche", cette bande d'amis fait régner l'ordre dans le grand nord Canadien. A noter que le nom des héros forment les cinq premières lettres de l'alphabet : ABCDE (Ardent, Big Nose, Cayuga, Miss Dolly et Ecrin).
Histoire et dessins classiques, si ce n'est que le récit est mené du point de vue d'Ecrin, le chien !
Les épisodes de CARABINA SLIM sont des rééditions.

Autre parution : LANCELOT N° 21 à 35, EN GARDE N° 19, 20, CARABINA SLIM N° 124 à 145.

ALAN LE SHÉRIFF NOIR N° 11, 14. Alan Gray est surnommé le "Shérif Noir". C'est un héros courageux, droit dans la plus pure tradition des western d'antan. Une série très classique avec un trait désuet.

ORESTE N°6 : Oreste est un intrépide explorateur doté d'une solide imagination et d'un cerveau inventif. On le retrouve donc dans les situations les plus loufoques, faisant la leçon à Malu, son serviteur noir.
Série humoristique servant de bouche-trou que l'on retrouve au sommaire de mal de revue dont principalement SAFARI, mais aussi LANCELOT, IVANHOÉ, APACHES, PIRATES ou BENGALI.

Les séries de PERCEVAL

PERCEVAL (Jean Ollivier & René Bastard) N°1 à 7. Série française. Perceval est à l'instar de Lancelot, l'un des Chevaliers de la Table Ronde. Dans ses aventures, on le voit à la cour du Roi Arthur en compagnie d'Yvain et justement de Lancelot. Arthur y est présenté comme un monarque autoritaire alors que Perceval est le chantre de l'esprit chevaleresque. On le voit ainsi donner sa parole à des vikings alors qu'Arthur les a condamné à mort. Pour respecter sa parole, Perceval est donc contraint d'aller à l'encontre de son suzerain et il s'enfuit avec les hommes du Nord. Il y séjournera un long moment.
Série d'aventure médiévale assez classique avec un trait très dépouillé.

Autre parution : IVANHOE N° 1 à 4, EN GARDE N° 1 à 4.

NB : Joseph Garcia a dessiné le dernier épisode paru dans PERCEVAL intitulé "Le kraak des chevaliers".

JEFF TEXAS N° 1 à 7. Jeff Texas est un véritable héros dans tout l'Ouest américain. Chevauchant Cyclone, son fidèle destrier, il parcourt l'Amérique pour sauver la veuve et l'orphelin de tous les mécréants. Au passage, il lui arrive même de remettre dans le droit chemin une ou deux canailles. Un héros monolithique et parfait comme on en faisait autrefois.
Autre parution : WHIPII! N° 7 à 10, 12 à 15

Le N°1 de PERCEVAL.

CAPT'AIN VIR-DE-BOR (Eugène Gire, M. Fantoni, Michel Paul Giroud) N°1 à 7. Série italienne appelée "Capitan Pappafico" créée par M. Fantoni pour Dardo. Rebaptisée "Capt'ain Vir-de-Bor" pour l'édition française, les aventures transalpines paraissent dans BIRIBU, le premier petit format de l'éditeur. Les aventures marines du Capt'ain Vir-de-Bor seront d'abord reprises par Eugène Gire qui les transmettra à son fils Michel Paul Giroud. Sur le petit rafiot la "Belle Luronne", le Capt'ain est aux prises avec son second Beaupré-sur-Poupe, le perroquet Kalikoko et le mousse Mousse-Tic. Un humour bon enfant dévolu à jouer les "bouche-trous" dans les revues Mon Journal. Cette série ne manque pas de qualité, même si c'est dans un registre d'humour enfantin.

Les récits complets : Le traître d'Athènes MESSIRE N° 5, Le Prince Noir (Augusto Pedrazza) La cité des enfants MESSIRE N°7, MESSIRE N°9, IGOR LE GEANT (Augusto Pedrazza) MESSIRE N°10.

Insolite :

Johnny le crieur de journaux n'est d'ailleurs pas sans rappeler Jim le compagnon d'Akim tandis que Kali a un fort air de famille avec Kar !

Contrairement à ce qu'on voit parfois, Maurice Toussaint n'a jamais dessiné "La Patrouille Blanche" !

Jean Ollivier, le scénariste de "Perceval" y décrit notamment la vie des vikings avec une extrème minutie. Une connaissance qu'il a mise en évidence avec un de ses romans pour la jeunesse intitulé "L'aventure viking" sorti en 1961 dans la collection Spirale avec des illustrations de Paul Leguen, un de ses compères de Vaillant.

Internet

Bien entendu, on pourra toujours consulter les index habituels des revues Mon Journal à l'adresse : http://bdmonjournal.free.fr/lancelot/index.htm pour MESSIRE et http://bdmonjournal.free.fr/ivanhoe/index.htm pour PERCEVAL.

Le site internet présentant la série TV Lancelot : www.tvtome.com/tvtome/servlet/ShowMainServlet/showid-9421/The_Adventures_of_Sir_Lancelot/

Un roman sur les vikings de Jean Ollivier

On consultera aussi la base de données de "Dans la Gueule du Loup" : Messire : www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CMEI.HTM

Perceval : www.dlgdl.com/GENPAGES/DSE_CPRV.HTM

Remerciements à Fabrice Castanet pour la biographie de Franco Caprioli.

Le mois prochain, je parlerais de la revue BIRIBU et des Albums Spéciaux de Mon Journal.

Dominik Vallet