Pimpf

Message

Mon Journal : Bozo, Robbie & Minou-Cat : Le Club des Trois

N°1 de la revue

Le N°1 de la revue « Bozo ».

Ce mois-ci, je vais parler de « Bozo », « Robbie » et « Minou-Cat », trois revues proposant des récits enfantins en couleurs ayant une existence assez similairement brèves.

Les revues
Bozo
18 numéros de juin 1975 à mars 1977. Mensuel jusqu'au N°16 puis trimestriel jusqu'à la fin. Format 17x25 cm de 52 pages tout en couleurs reprenant les aventures du clown héros du dessin animé de la télé.

Robbie
12 numéros d'avril 1976 à mars 1977. Mensuel de 68 pages au format 13x18 cm. Revue enfantine alternant la couleur et la bichromie. On pouvait y lire les aventures de Robbie le petit gardien de phare et de Wippy le kangourou.

Minou-Cat
32 numéros de février 1975 à septembre 1977. Mensuel de 68 pages au format 13x18 cm. Revue humoristique destinée à un jeune public alternant les pages couleurs et celles en bichromie.

Les couvertures sont toutes restées anonymes, mais on peut penser que celles de la revue « Robbie » sont dues à Del Argol (sans certitude). Sur celles de Bozo, on peut lire parfois une signature : « Gaud ».

En l'espace de trois ans, ces revues furent créées et disparurent dans l'indifférence quasi-générale. L'éditeur ne réussit jamais à trouver sa voie dans la BD purement enfantine alors qu'il était leader sur la BD d'aventure. Aujourd'hui encore, ces revues sont assez peu recherchées des collectionneurs.


Un Auteur : Luciano Bottaro

Luciano Bottaro est né à Rapallo en Italie le 16/11/1931. A 18 ans, il rentre chez l'éditeur "De Leo" pour qui il livre des gags et des courts récits. Il y invente "Aroldo il bucaniere" (Harold le Boucanier), mais celui-ci ne sera pas édité tout de suite. Dès cette époque et sans qu'il n'en sache rien, Bottaro est déjà publié en France grâce à des accords entre éditeurs. En 1951, il passe chez l'éditeur "Alpe" pour qui il crée "Tim et les pirates" dans le périodique "Gaie Fantaisie", mais ce marin sera bientôt remplacé par un autre appelé à rester célèbre : Pépito ! Pendant ce temps, Bottaro travaille tous azimuths. On le voit ainsi avec "Joe Polpetta" pour l'hebdomadaire "Lo Scolaro", puis le sergent "Baldo", "Maramao" et "Pop e Fuzzy" pour Alpe l'année suivante, mais aussi "Pik & Pok" et le curieux canard "Papy Popero" pour l'éditeur Bianconi. A la même époque, il entame aussi une longue et fructueuse collaboration avec la branche italienne de Disney, la revue "Topolino" en dessinant son premier récit de Donald. En 1953, il imagine "Zampino e Nerone" pour la revue "Tam-Tam".
Pendant ce temps là en France, Sagéditions décide de lancer une revue du nom de Pépito avec le fameux personnage de Bottato en vedette.
A la fin de son service militaire, Bottaro publie sa première histoire de "Pon-Pon", mais celui-ci est encore appelé "Sor Funghetto". En 1956, il imagine "Pinko e Ponko" pour la Sagédition. Dès l'année suivante, il dessine des aventures de Pépito directement pour la France, mais pour tenir le rythme, il réunit autour de lui une équipe de collaborateurs ce qui donnera : l'école de Rapallo.

Les personnages de Bottaro


Pon-Pon dans Il Giornalino

De 1957 à 1959, il travaille pour les éditions Fasani en inventant des nouveaux héros : "Lola e Othello", "Nasolungo e GambaCorta" et "Sceriffo Maïopi". Pour Alpe, il crée "Whiky & Gogo" que l'on retrouvera plusieurs années plus tard dans Pépito puis dans une revue éponyme chez Sagédition.
En 1968, sort enfin son "Capitan Bomba" inventé 10 ans plus tôt, mais aussi son "Roi de Pique" le souverain acariâtre, "Big Tom" et "Mattaglie". Bien que le succès ne soit pas au rendez-vous, il rencontrera à cette époque Carlo Chendi et Giorgio Rebuffi avec qui il fondera le studio "Bierecci Comics" dont le nom est formé par les initiales de ses trois membres (prononcé à l'italienne, bien sûr).
En 1971, c'est le retour de Pon-Pon dans "Il Giornalino" où il connaîtra même des histoires plus longues que ces habituels gags. Deux ans plus tard, il rentre au "Corriere dei Piccoli" et reprend les aventures de "Big Tom e Joe Polpetta" sous le titre de "Forte Express", mais Pépito s'essouffle en France qui ne publie plus que des rééditions et en dehors de quelques récits pour Disney et quelques histoires de "Pon-Pon" chez Mon Journal, on n'aura plus trop l'occasion de lire du Bottaro chez nous.

En 1981, il publie dans "Il Giornalino" "Pinocchio", une nouvelle série. En 1992, il imagine une version personnelle de Christophe Columb : "Culumbu". Cette hebdomadaire continue de publier à l'occasion des inédits de Pon-Pon. Sa dernière création étant "Ink Pub" dans la revue "Post". A plus de 70 ans, Luciano Bottaro continue de dessiner, même s'il a disparu du panorama éditorial français.

Jean-Yves Guerre lui a par ailleurs consacré un excellent site internet.

Sources : Hop! N°96 (Marc André), le site internet de Jean-Yves Guerre et le site officiel de Bottaro.

Les séries de Bozo

BOZO (Larry Harmon) N°1 à 18. Adaptation du dessin animé très en vogue dans les années 70. Bozo est le clown d'un cirque itinérant assez fauché et qui passe son temps à essayer de se renflouer pendant que Sniffer le chien pessimiste se complait à annoncer malheur sur malheur.
Pourtant, Bozo le clown n'a pas démarré sa carrière en dessin animé, mais comme disque racontant une histoire accompagné par un livre que les enfants pouvaient le lire en même temps. C'était en 1946 pour la firme Capitol et c'est Alan W. Livingston qui en fut le créateur de ce qui était à l'époque une innovation qui le rendit riche.
La 1ère voix de Bozo fut celle de Pinto Colvig qui joua également Goofy (Dingo en français) pour Disney. Devant le succès du personnage, Bozo fut alors décliné en série télé dans le milieu des années 50. La première tentative d'adaptation de Bozo en BD fut l'oeuvre de Dell Comics en 1950 et l'année suivante, le clown avait sa propre revue jusqu'en 1954. Dell le relança en 1962-63, sans grand succès.
En 1956, Larry Harmon, un des nombreux acteurs ayant joué Bozo, acheta les droits du personnage pour le relancer sous la forme de show en direct avec un acteur jouant Bozo devant un parterre de gosses. Parmi les acteurs ayant joué ce rôle, le plus fameux fut Willard Scott qui interpréta également le rôle de Ronald McDonald, le clown des fast food.
En 1958, 20 épisodes de 5 minutes en dessin animés furent produits par les films Jayark. C'est Harmon lui-même qui interpréta la voix du héros. Devant le succès, 84 furent ajoutés l'année suivante et 52 de plus en 1962. Pourtant, il atteint des sommets lorsqu'il fut adapté par WGN et regardé dans le monde entier. C'est cette version de Bozo que nous connaissons et qui a inspiré à Dan Castellaneta la cration de Krusty le clown qui hante certains épisodes des Simpsons.
Cependant la carrière du clown tirait à sa fin et s'acheva le 14 juillet 2001 par un dernier épisode intitulé "Bozo: 40 Years of Fun!" diffusé en prime-time.

MINITRICK (Serrat) N° 1 à 18. Minitrick est un corbeau amateur de gadgets en tous genres très ami avec Max la souris et Micki le lapin. Ils sont sans arrêt la cible des avatars de Pyjama, un chat malicieux aimant les plaisanteries douteuses.





La version américaine de Bozo

PON-PON (Carlo Chendi & Luciano Bottaro) N° 1 à 18
Série humoristique italienne. Pon-Pon est un petit personnage tout en rondeurs qui serait une sorte de champignon humanoïde. Il est souvent accompagné de son neuveu Riri (qui n'a rien à voir avec le neveu de Donald même si Bottaro en est un des dessinateurs) alors qu'un duo de vers à gros nez commentent l'action de loin.
L'humour bon enfant de Bottaro est à la base de toutes les histoires. Pour les fans, signalons les autres parutions de Pon-Pon chez Mon Journal. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive, mais d'un recensement encore partiel. :
Capt'ain Swing (2ème série) N° 79, Super Swing N° 48, Mister NO N° 101, Sunny Sun N° 37 & Yataca N° 171

ZIM-BOUM N° 1 à 18. Zim-Boum est un chien rudement futé rendant service aux humains en se faisant parfois aidé par ses amis les autres animaux du ranch où il vit. On n'est pas loin de « Boule & Bill » version far-west pour cette plaisante série.


Les séries de Robbie



ROBBIE (Del Argol) N° 1 à 12. Robbie vit sur l'îlot de Patapouett en compagnie de Papa Anatole son père gardien de phare, de Marie-Louise la tortue, de Zézette l'autruche, de Bigleux la taupe et de quelques autres amis. Dans ce monde à-priori sans grandes distractions, ils vivent des aventures faisant appel à leur courage et leur solidarité.
Une série enfantine classique.


WIPPY (Alfonso Borillo) N° 1 à 12. Dans la forêt de Bois-Joli, vivent Wippy le kangourou et ses amis : Gugu le petit dragon, fils de Gogo le vieux dragon en retraite qui ne souhaite plus faire peur à personne, Archibald le lapin et Pluk l'écureuil et bien d'autres. Wippy essaie toujours d'arranger les affaires de tout le monde avec l'aide de Gugu.
Série classique dans le registre enfantin.


TROTTY N° 9. Trotty le kangourou est un sportif réglant la plupart des soucis de son entourage à l'aide du sport. Bande humoristique pour la jeunesse utilisée comme bouche-trou dans les revues Mon Journal. On peut lire les aventures de Trotty entre autres dans Long Rifle N°31 et 32, Yataca N°152, Capt'ain Swing N°174, Pirates N°69 et Skaters N°15.

Robbie sur le dos de Zézette l'autruche

Les séries de Minou-Cat

MINOU-CAT N° 1 à 32. Semble être une série américaine. Minou-Cat est un chat noir "habillé" d'un noeud papillon. Ses voisins sont deux souris : Sussuc et son oncle Grignott qui passent leur temps à le rendre fou tandis que lui, tente (mollement) de les attraper. Malgré ça, existe entre eux une sorte d'amitié qui les poussent à l'entraide dans les moments difficiles. Le chien Krokdur vient parfois se mêler à leurs "ébats".

Dans la lignée de Titi et Gros-Minet, mais en plus gentillet. On peut lire une de ces aventures dans Capt'ain Swing N°164.


MISS TIGRY N° 19 à 22. Miss Tigry est une petite chatte un peu minette coiffée d'une casquette rouge et affublée d'une écharpe. Seule ou avec sa copine Minouche, elle est confrontée aux avatars de Kiddy, Bill et Bull trois jeunes chats un rien moqueurs et paresseux.
Un sujet plutôt original, mais un graphisme assez dépouillé et des décors plus que sommaires désservent cette série.

MISTIK ET GIGOTT N° 8 à 21, 23 à 28. Semble être une série américaine. Mistik est un chat blanc habillé d'un pull vert, d'un noeud papillon et d'un toupet roux. Il est en constante rivalité avec la souris Gigott pour rouler l'autre dans la farine et se moquer de lui. Parfois, ils parviennent à se mettre d'accord pour faire tourner en bourrique tonton Typo, une vieille souris qui joue un peu le rôle de leur conscience.
Encore une série jouant sur la rivalité chat-souris, mais le chat ne souhaite pas manger la souris et chose plus originale, la souris n'a pas toujours le dernier mot.

TROMPINET N° 18 à 22. Trompinet est un éléphanteau coiffé d'une casquette rouge vivant dans la forêt africaine avec ses amis : Kiki l'écureuil, Lambine la tortue et un petit chimpanzé. Il passe son temps à tenter d'arranger les problèmes qui surviennent inévitablement.
Joliment dessiné, mais un peu trop gentillet. On retrouve Trompinet en « bouche-trou » dans Bengali N°83, Capt'ain Swing N°163 et 178, La Route de l'Ouest N°128, Safari N°153 et Trophée N°44.


Minou-Cat et Grignott






Alfonso Borillo et ses créatures dont Wippy le kangourou...

Les autres séries de Minou-Cat : SUPER TIGRE N° 1 à 7, MOUSSY ET PHÉNIX N° 25, SUSSUC ET KROKDUR N° 23, TROTTY N° 8 à 22.

Insolite :

Le N°1 de « Robbie » n'avait pas l'habituel format de 13x18 cm, mais 13x19 cm.

Le N°18 de la revue « Bozo » n'est pas recensé par la plupart des spécialistes et il subsiste donc un doute sur son existence bien qu'une publicité soit faite au dos de Minou-Cat N°26.

Trompinet l'éléphanteau change de couleurs selon les épisodes. Il est parfois d'une couleur tout à fait normale pour un animal de son espèce, mais il vire aussi au bleu de temps à autre comme dans « Minou-Cat » N°22.

Internet

Bien entendu, on pourra toujours consulter les index habituels des revues Mon Journal à l'adresse pour Bozo : http://bdmonjournal.free.fr/bozo/index.htm

pour Robbie http://bdmonjournal.free.fr/robbie/index.htm et pour Minou-Cat http://bdmonjournal.free.fr/minoucat/index.htm

Le site internet de Jean-Yves Guerre sur Luciano Bottaro : http://perso.wanadoo.fr/guerre/rebo/bbottaro.htm

Le site officiel de Luciano Bottaro (en italien) dont sont issues les deux images de Pon-Pon : http://www.lucianobottaro.it/

Le site d'Alfonso Borillo : http://www.lanzadera.com/borillo/

Dominik Vallet


© Pimpf? le 08/01/2004. Proposer un site