Pimpf

Message

Mon Journal : Bengali, Akim et la bataille d'Angleterre

N°1 de la revue

Ce mois-ci, je vais parler de Bengali, une revue qui commença en publiant des aventures inédites d'Akim et finit en piochant abondamment dans les bandes britanniques de la revue BATTLE.

La revue
129 numéros de juillet 1959 à novembre 1988. Cette revue a commencé comme "Akim spécial hors série" en proposant des récits inédits du tarzanide de Pedrazza. Elle paraissait alors trois fois par an au moment des vacances jusqu'au N°18. Du N°19, jusqu'au 80, elle devint trimestrielle et ensuite bimestrielle jusqu'à la fin. Il y eut 196 pages jusqu'au N°22, 164 du N°23 au N°65, puis 132 jusqu'à la fin.

Comme il s'agissait au départ d'un "spécial vacances", les reliures furent panachées (essentiellement avec MESSIRE et PIRATES, mais parfois aussi avec APACHES). Il faut attendre la reliure N°19 contenant les N°28 à 30 pour qu'elles ne contiennent que des BENGALI jusqu'au N°52. Celles au delà de ce numéro sont constitués d'invendus et sont moins recherchés par les collectionneurs.

Pour les couvertures, on retrouve les habituels artistes maisons : Victor Peon, Enzo Chiomenti, Augusto Pedrazza, Guido Zamperoni, Tomas Porto, Miro et quelques autres.

Le N°1 de la revue

Un Auteur : Alberto Salinas

ALBERTO CESAR SALINAS est né le 1er novembre 1932 à Buenos-Aires, il est le fils du fameux dessinateur de BD argentin José Luis Salinas (1908-1985), auteur connu pour la série "Cisco Kid". Alberto Salinas débute en 1952 avec "Canpiago", un justicier à la Zorro publié dans l’hebdomadaire Super Hombre (textes de Lanus). Il collabore ensuite à diverses revues chez plusieurs éditeurs comme Columba ou Fleetway (il dessine notamment la couverture de la revue Star-Lord N°15), se spécialisant dans les séries d’aventures comme "Safari Argentino" en 1958. Pour Eurostudio, il multiplie les séries historiques pour le marché européen comme "Espartaco", "La Batalla de Lepanto", "Rurik el vikingo", etc. Dans la seconde moitié des années 70, il travaille pour la revue Skorpio avec notamment deux séries d’aventures : "Continente Nero" avec le scénariste Robin Wood ("Continent Noir", paru chez nous dans AKIM n°532,533,536,539,543 et 545-549 en 1982) et "Legione Straniera", traduite en France en Képi Blanc dans le petit format EN GARDE! en 1985 (n°81-89). Il dessine "Morgan, el pirata" (I fratelli dela flibusta) et surtout Dago créé avec le scénariste Robin Wood et publié dans Lanciostory en 1983 en Italie, pays où le personnage rencontre un important succès populaire. Plus récemment on lui doit des épisodes de "Chaco" (1992), un Dracula (en 1990 puis 1995, texte de Robin Wood) et une version de "Nippur" (paru en France sous le nom de"Kyrn" dans AKIM et IVANHOE). En 2000, il a dessiné "I Borgia" toujours sur un scénario de son vieux complice Robin Wood. En France, on peut aussi découvrir sa « patte » dans des petits formats comme Bengali n°76 avec le dernier épisode de la série "Le Hors la loi", issue de la revue anglaise Valiant (1976) sous le titre original de "Paco" et dans "Thierry la Fronde" chez l'éditeur OZ.
Il est mort le 27 Novembre 2004 suite à un accident d'arme à feu.

Dago, sa série la plus connue
(inédite en France)

Les séries

CADET DE GASCOGNE N° 12 à 15. Philippe de Castérac est un Cadet de Gascogne au service du Roy au sein du régiment de Champagne. Que ce soit avec Blanzac dans l'armée ou avec Pierre le valet dans sa famille, il vit de multiples aventures extra-militaires malgré un charisme plutôt déficient.
Une série joliment dessinée malgré un scénario des plus classiques.

CAYENNE (Hector Oesterheld & Daniel Haupt) N° 112 à 116. Série argentine appelée "Cayena" créée en 1958 pour la revue "HORA CERO". Marcel Clouzot est un employé du ministère comme tant d'autres, mais un soir où il rentrait chez lui, il découvre sa femme Albertine dans un bain de sang. Son assassin est encore dans la pièce et Clouzot tente de l'arrêter, mais dans l'altercation il saisit l'arme du crime sans empêcher le coupable de prendre la fuite. Quand un gendarme arrive, il a encore le couteau dans la main. Condamné au bagne à perpétuité, on le découvre en 1928 à Cayenne et suite à une bagarre avec "Le Breton", on lui donne le surnom de "Cayenne". On le suit ensuite dans son évasion et sa vie aventureuse d'après le bagne.
Une série très bien faite qui n'est pas sans rappeler un peu le feuilleton "Le Fugitif". L'histoire semble finir bizarrement, mais peut-être y a-t-il des épisodes inédits ?

Zoltan en V.O.

BLACK BOY N° 97 à 109. Série anglaise. En 1944 durant la seconde guerre mondiale, le sergent Moses Rayker a un gros problème : il est noir ! Malgré ses qualités évidentes de combattants, il subit les avanies de ses compatriotes. On le suit ainsi à travers divers lieux de conflit. Une série intéressante par sa thématique anti-raciste, mais classique pour le reste.

ZOLTAN LE TSIGANE (Angel Julio Gómez de Segura Beaumont) N° 36 à 44. Série espagnole appelée "Zoltan el Cingaro" paru chez l'éditeur Iberomundial pendant 80 numéros (format 17 x 24 cm). Zoltan est un tsigane vivant au XIXème siècle particulièrement doué avec un fouet ou avec des couteaux. Il parcourt l'Europe de l'est en compagnie des siens et notamment de la jolie Inia, du jeune Sandor et du robuste Lajos sans oublier l'ours Karman et le singe espiègle Gouzi-Gouzi qui les sort souvent des mauvais pas. Chaque étape des Tsiganes étant l'occasion de renverser un tyran ou de réparer une injustice.
Une série d'aventure très classique dont la seule originalité est de mettre en avant des Tsiganes.

FAUCON NOIR (Alan Grant & Massimo Belardinelli) N° 118 à 123. Série de S-F parue dans la revue anglaise "2000 AD" pendant 34 épisodes entre les N°127 et 161 (152 pages) et s'appelant "Blackhawk". Au 1er siècle de notre ère, un colosse Nubien est prisonnier des romains. Il sauve un faucon noir de la mort car c'est l'animal qui représente son peuple et depuis, l'oiseau le suit fidèlement. Le nubien gagne même sa liberté quand il combat aux côtés de ses geôliers lors d'une mutinerie sur la galère l'emmenant à Rome. Le commandant l'affranchit juste avant de mourir au grand dam de Crassus, son second qui déteste le colosse. Devenu centurion, le nubien prend le nom de Faucon Noir car il est toujours accompagné de son rapace, mais il est rejeté de tous et ne trouve aucun soldat pour le servir. Finalement, il ira chercher deux gladiateurs, une bande de condamnés à mort et des Intouchables atteint d'une maladie de peau incurable. Ensemble, ils forment une armée combattant pour Rome aux quatre coins de l'Empire. Malgré tout, Faucon Noir subit les escarmouches de Barabba, le chef des Intouchables et les tracasseries de Crassus qui veulent sa perte. Puis la série bascule dans la SF quand Faucon Noir est téléporté dans le futur. exit le faucon, il aura pour compagnon, un extra-terrestre plantigrade du nom d'Ursa et un nain acariatre qui ne sait dire que son nom : Zog. Excellente série, très bien dessinée, au scénario solide et prenant. Une vraie réussite !
NB : Les épisodes de Bengali sont des rééditions de Marco Polo

COMMANDO SUICIDE N° 85 à 91. Série anglaise. Au début de la seconde guerre mondiale, le capitaine Dan Rock de l'armée britannique a créé un commando de cinq hommes ayant chacun une spécialité utile au combat. Le sergent Mick Rafferty est un bloc de muscles indestructibles, Gunn est sapeur-mineur du génie, expert en explosifs, Grant est radio dans l'aviation, Lawson est mécano dans le train des équipages et Doyle l'Australien est un champion de tir. Appelé "Commando Suicide", ce groupe est spécialisé dans les missions désespérées. Que dire de plus sinon que malgré la difficulté, ils réussissent toujours à s'en sortir avec les honneurs.
Série archi-classique dessinée fort moyennement.

LA BANDE À DARKIE (John Wagner & Mike Western) N° 72 à 80. Série anglaise appelée "Darkie's Mob" parue dans "Battle" du 14/08/1976 au 18/06/1977 et rééditée à partir du 21/03/1981. En 1946, après la défaite japonaise, on découvre un petit calepin tâché de sang dans la jungle birmane. Ce dernier est le récit écrit du soldat Richard Shortland de l'étrange odyssée d'une petite troupe britannique menée par le capitaine Joe Darkie. Ce dernier, animé, d'une haine féroce envers les Japonais, emmène ses soldats dans une folie meurtrière anti-nippone. Pourtant, le mystère règne autour de Darkie car une liaison avec le Q.G. militaire indique qu'il n'existe pas de capitaine Darkie ! Tout au long de cette saga, on voit la troupe s'amenuiser en fonction des pertes subies aux combats jusqu'à la conclusion finale où l'on apprend qui est Darkie et pourquoi il agit de la sorte.
Une série très particulière où la violence est omniprésente, parfois dérangeante, mais de qualité...

La Bande à Darkie en V.O.

ZARAWA (Bruno Maraffa) N° 69 à 71. Série italienne. Zarawa, surnommé le "singe blanc" est un européen vivant en Afrique, ami des animaux et parlant leur langue. Les trois épisodes de BENGALI forment une histoire complète le mettant aux prises avec Akor, le singe géant, mais aussi racontant sa rencontre avec la jolie Mary.
Clone de Tarzan réhaussé par le style dynamique et sombre de Bruno Maraffa, un dessinateur qu'on a pû voir sur quelques épisodes de Mister No. Ces épisodes font suite à ceux parus dans AKIM N°408 à 416.

GOLDEN HINDE (Scott Goodall & P. Wright) N° 77 à 79. Série anglaise appelée "The Flight of the Golden Hinde" parue dans la revue BATTLE du 08/03/1975 au 24/05/1975. Le chantier naval de Plymouth a construit une réplique du "Golden Hinde" le navire de Francis Drake. Commandé par le capitaine Finch, le Golden Hinde se trouve dans l'océan Indien en 1939 lorsque la guerre éclate. Malgré les embûches, le capitaine se jure de ramener le bateau en Angleterre. Il réussit même à aider ses compatriotes dans le déroulement des opérations militaires alors que les Allemands tentent de le détruire.
Une idée très originale, mais malheureusement traitée de façon très classique.

LA MENACE DU HÉRISSON GÉANT N° 128, 129. Série anglaise. Dans le laboratoire de recherches botaniques d'Hitherford en Angleterre, les professeurs Matthews et Edwards viennent de mettre au point le TS11, un engrais permettant de rendre les plantes gigantesques. Malheureusement, il n'est pas encore au point et les plantes dépérissent rapidement. Déçu par cet échec, les scientifiques jettent au rebus les plantes expérimentale. Seulement, dans la nuit, un hérisson s'en nourrit et devient gigantesque. Rapidement, il est une menace car sa taille fait de lui un destructeur quasi invincible...
Une série très classique au trait assez raide.

LE HORS-LA-LOI (John Stokes puis Alberto Salinas) N° 72 à 76. Série anglaise appelée "Paco" parue dans la revue "Valiant" du 17/04/1976 au 16/10/1976. Au Canada, Bull Kruger parie beaucoup d'argent dans les combats de chiens sur son champion Paco. Paco gagne tous ses combats car il est animé d'une haine féroce envers son maître qui le maltraite volontairement afin d'aiguiser sa hargne. Jusqu'au jour où Paco réussit à s'enfuir, non sans se venger de son maître, le laissant pour mort. Dans la montagne, il parvient à se joindre à une bande de loups. Il s'unit même à une louve et fait des petits. Cependant Kruger jure de se venger de son agresseur et la folie qui l'anime le pousse dans cette quête.
Série animalière très intéressante et d'une violence particulièrement cruelle.

LE FONCEUR (Pat Mills, John Wagner & Boluda) N° 81 à 83. Série anglaise appelée "They can't stop Bullet" parue dans la revue BATTLE du 16/08/1975 au 01/11/1975. Durant la deuxième guerre mondiale, Nick Bullet, dit "Le Fonceur" est chargé des missions les plus délicates. Pour se faire, il utilise une moto modèle "Zundapp 750" qu'il a prise à un agent de liaison allemand.
En dehors de l'utilisation de la moto, rien de très original avec un soldat anglais qui déjoue des bataillons entiers d'Allemands médusés.

LES VOLONTAIRES (Tom Tully & Mike Western, Jim Watson) N° 82 à 84. Série anglaise appelée "The Team that went to War" parue dans la revue BATTLE du 03/04/1976 au 07/08/1976 réédité dans ROY OF THE ROVERS en 1985. En 1940 durant la seconde guerre mondiale, les joueurs de l'équipe anglaise de Barchester United s'engagent comme volontaires. Un à un, les récits nous les font découvrir au centre des opérations. Certains s'en sortent, d'autres non, mais ils font tous honneur à leur maillot et réussissent même à utiliser leurs dons footballistiques pour trouver la faille chez l'ennemi.
Une série très originale mêlant astucieusement guerre et football.

MARNEY LE RENARD (Scott Goodall & John Stokes) N° 124, 125. Série anglaise s'appelant "Marney the fox" parue dans la revue "BUSTER" du 22/06/1974 au 11/09/1976. Marney est un jeune renard en fuite particulièrement malin confronté sans cesse à toutes les turpitudes humaines ou animales. On le suit donc dans ses tribulations dont le moins que l'on puisse dire est qu'elles ne sont pas de tout repos.
Une série originale avec un héros animalier réaliste. A découvrir.
Parution : CAPT'AIN SWING (SPÉCIAL) N° 11, 13, 14, 15, YATACA N° 92, 96, 101 et AKIM N° 606.

<I>Le N&deg;1 de la 2&egrave;me &eacute;dition italienne</I>
Marney le renard

Autres séries : ACHILLE LE VENGEUR N° 92, 93, AKIM (Roberto Renzi & Augusto Pedrazza) N° 1 à 6, 8 à 129, ARCHIBALD (Guy Lehideux) N° 43, BARU FILS DE LA JUNGLE N° 113 à 117, BOMBOLO ET VERMICELLE N° 30, 32, 38, 44, 45, LES BOURLINGUEURS DE L'ESPACE (Silverio Della Barca ou Alfredo Castelli & Nevio Zeccara) N° 87, CAPT'AIN VIR-DE-BOR (Michel Paul Giroud) N° 84, DIAVOLO CORSAIRE DE LA REINE (Mario Sbaletta) N° 89, 91, KLIP ET KLOP (Tom Tully & Mike Western) N° 64 à 67, L'ARCHE DE NOAH (Frank Pepper & Sam Fair) N° 63, LE JUSTICIER MASQUÉ (Luciano Secchi & Paolo Piffarerio) N° 23, 28, 30, 31, 32, 35, LES ANGES DE L'OUEST (G. Longhi & Renato Polese) N° 126, 127, LE TITAN DES ABÎMES N° 80, 81, MICK N° 118, ORESTE N° 15, PETITE PLUME N° 71, PLUME ROUGE (Mario Basari & Luigi Sorgini) N°125, SEXTON BLAKE (Angus Allan & Eric Daswell) N° 110, SUPERCAT N° 68, 86, TAM-TAM ET RIRI (Nicola Del Principe) N° 31, TEDDY (Lopez Ramon) N° 47, 52, 57, 59, 64, 65, 66, 67, 68, 45, 53, 55, 63, 126, 127, 128, 129, TERRE D'AFRIQUE N° 69, TROMPINET N° 83, WAGNER L'ÉVADÉ (R.E. Wright & Lozano) N° 94 à 96, YANKEE (Michel Paul Giroud) N°121.

Insolite :

Dans le N°7, l'histoire d'Akim fut remplacé par une aventure de "Rudy".

Certains épisodes d'Akim parus dans Bengali ne sont pas dessinés par Pedrazza.

Les épisodes de Klip et Klop sont les derniers de la série et sont dessinés par Mike Western.

La série "Mick" de BENGALI n'est pas la même que celle parue dans AKIM.

Dans le N°129, la page de garde est celle de... YATACA !!!

La série "La menace du Hérisson Géant" fut interrompue par l'arrêt de la revue BENGALI comme indiqué en dernière page du N°129.

Internet

Bien entendu, on pourra toujours consulter les index habituels des revues Mon Journal à l'adresse : http://bdmonjournal.free.fr/akim/index.htm

La base de données de "Dans la Gueule du Loup" à l'adresse : http://www.danslagueuleduloup.com/GENPAGES/DSE_CBGL.HTM

Remerciements à Fabrice Castanet pour la biographie d'Alberto Salinas.

Le mois prochain, je parlerais de la revue KRIS.

Dominik Vallet

Cayenne en V.O.