Pimpf

Message

Biographies : Jean-Claude Poirier

JEAN-CLAUDE POIRIER est né à Paris en 1944. Il débute en illustrant les aventures d’Achille Zavatta dans Le journal de Bibi Fricotin au cours des années 60. En 1965, il créé Maximax dans Paul et Mic et Cactus Papa (texte de Jacques Lob) dans Record. Après avoir dessiné Cocorico, roi du tour dans l’Equipe en 1967, il rejoint l’équipe de Vaillant/Pif gadget en 1970 où il créé Horace cheval de l’ouest (1970-1978) qu’on peut retrouver dans d’autres fascicules de Vaillant comme Horace Poche et dans un album, Pas de pitié pour les cow boys en 1975 (éditions du Kangourou).

Il y anime le journal des jeux, la rubrique Gadget, des couvertures, dessine André Piedlégé, une bande sponsorisée par les chaussures André en 1973 (Pif 238-248), Dicentim (1974), Super Matou de 1975 à 1976, Colinet et Dragono en 1979, Pif (1979), Malabar de 1979 à 1981 (et aussi dans Tintin, Picsou Magazine et Spirou en 1980), Robert (1980) et Agagax (1980-81). On lui doit une parodie de récit d’horreur dans Scop Magazine n°3 (1976). Dans les années 70, on peut retrouver quelques gags et jeux de Poirier dans des pockets de Mon Journal comme Safari. Pour Tintin, il dessine Malabar en 1980 et il créé le personnage d’une grand mère pas ordinaire : Charlotte Poireau (1978-80). On lui doit Tueur de fous (avec Setbon) dans Métal Hurlant en 1980 puis quelques récits complets dans Pilote en 1980-81. Poirier est décédé prématurément en 1980.


Fabrice Castanet


© Pimpf? le 29/01/2004. Proposer un site