Pimpf

Message

Biographies : Antonio Canale

ANTONIO CANALE , né en 1915 à Monza débute très jeune comme assistant de Pagotto puis livre quelques travaux pour Il Cartoccino et Il Corriere dei piccoli, il dessine ensuite Piuma Verde sur un scénario de G. Bonelli pour Il Vittorioso en 1937-38, Sigfrido ( toujours de Bonelli ) dans l’Audace en 1938 ( traduit en France dans l’As ), Il solitario dei Sakya dans Topolino en 1939 ( texte de F. pedrocchi ). Dans le début des années 40, il illustre des ciné-romans pour Il Vittorioso comme Valore Italico, Craig, l’aventurier, etc. En 1943, il reprend Carbiria de Paparella dans Topolino, revue pour laquelle il signe les dernières planches de Virus en 1946. Il dessine la série de SF I dominatori dell’abiso aux éditions de Léo en 1945-46 ( texte de Bonelli ) et créé Yorga pour cet éditeur dans Cow boy en 1946 ( texte de Bonelli ) publié en France dans Aventure et Mystère en 1948-49, il reprend et dessine Il signore del boi pour Topolino et créé en 1946 sa série la plus connue, Amok aux éditions Dardo sous le pseudonyme de Tony Chan ( texte de Cesare Solini ), éditée en France par Sagédition

( Aventures, Amok, etc ). Dans les années 50, comme tant d’autres, il travaille pour la Fleetway illustrant Buck John et Buffalo Bill dans Cow Boy Comics, Spy 13 ( traduit par X-13 chez Impéria ) dans Thriller Comics Library, John Steel dans Thriller Pictures Library et des récits de guerre. Il collabore à la série Mani in alto (Teddy Ho ) pour les éditions Audace et pour les USA à Authentic Police Case pour la St John Publishing de New York. Pour Il Corriere dei Piccoli il dessine Hayawatha dans les années 60, Kolosso de M . Faustinelli, il travaille sur Pecos Bill, Kirby Flint aux éditions Dardo en 1971 (paru dans « Pistes Sauvages » en France), Veccha America en 1973, Terra maldetta dans la collection Rodeo en 1977 ( scénario de Berardi ). Il fait partie de l’école de Rapallo de Bottaro et dans les années 80, il livre divers récits pour Il Giornalino et Tiramolla. Il est décédé en 1991.


Fabrice Castanet


© Pimpf? le 22/05/2003. Proposer un site