Pimpf
Nautilus : Le Petit Nazi Illustré (Pascal Ory)
Couverture « Le petit nazi illustré - Vie et survie du Téméraire » - 2ème édition revue et augmentée Pascal Ory Editions Nautilus 96 pages, illustrations (majoritairement tirées du Téméraire) couleurs et noirs et blancs, dont 9 planches 21 x 24 (ceci étant le format du livre, les planches sont beaucoup plus petites) ISBN : 2-84603-016-2. Prix constaté : 19 euros Pascal Ory est professeur à l’université Paris I La Sorbonne, historien, spécialiste de l'histoire politique et culturelle des sociétés occidentales contemporaines (histoire des intellectuels en France, histoire des politiques artistiques de la France, histoire politique : nazisme et fascisme). Il est l’auteur de nombreux livres dont « Une nation pour mémoire », le cent-cinquantenaire de la RF en 1939 ; « Le mythe aryen » ; « Les Collaborateurs » ; « La France allemande » ; « La politique culturelle de Vichy, rupture et continuité » et collabore à France-Culture. Le petit nazi illustré est un ouvrage, initialement paru en 1979, qui analyse la ligne éditoriale et le support illustré aussi bien que rédactionnel du journal « Téméraire » paru entre 1943 et 1944. A ceux qui s’étonneront de l’intérêt de Pascal Ory sur ce media peu connu, l’auteur explique qu’il a lors de ses recherches sur la collaboration découvert fortuitement, en 1972, ce périodique qui n’avait fait l’objet d’aucune étude spécifique. De nouveaux éléments découverts dans l’intervalle expliquent cette deuxième version. Après avoir dressé un panorama de la presse enfantine antérieure à l’Occupation Pascal Ory retrace succinctement les parcours passés et (très succinctement) futurs des artistes qui ont travaillé, dont certains deviendront ultérieurement des grands noms de la BD française, au Téméraire pour s’arrêter plus spécifiquement sur l’analyse de la ligne directrice éditoriale et de la mise en avant des valeurs pro-germaniques dans le lectorat adolescent français. La lecture de cet ouvrage ardu, rédigé par un universitaire, est intéressante dans son analyse de l’utilisation des médias dans la transmission des valeurs de l’Allemagne nazie sous l’Occupation. Il permet d’appréhender les mécanismes de manipulation utilisés dans les médias d’Occupation au travers d’un support illustré et mettra en lumière certaines caractéristiques sociales de la société françaises de l’époque.

L’auteur analyse très précisément les messages contenus dans les pages du journal riche en bandes dessinées et éclaire les biographies des principaux artisans engagés dans la ligne directrice du journal qu'ils soient secrétaire de direction, scénaristes, rédacteurs ou dessinateurs. Les amateurs de Bandes Dessinées seront peut être un peu déçus du manque de références concernant les séries elle-même. Pascal Ory nous livre dans ce livre une analyse précise des procédés avec lesquelles l'équipe éditoriale du Téméraire s'évertuait à faire passer les canons du nazisme auprès du public des enfants (antisémitisme, anglophobie, félonie des "races non aryennes", culte du chef héréditaire,...) au travers de ses bandes dessinées, contes ou textes didactiques et ce par voie de messages implicites ou explicites et très peu sur l’analyse des bandes dessinées en tant que travail artistique (notamment un manque d'éléments biographiques sur les dessinateurs). Par contre les lecteurs intéressés par le sujet de la diffusion des valeurs pro-nazies dans l’opinion française sous l’Occupation découvriront un nouvel axe de réflexion au travers du seul journal illustré de l’époque qui avait pour but de déformer et manipuler des idées communément admises dans la société française de l’époque. Les informations historiques de ce livre relatives aux attaches de la direction du journal avec les millieux les plus impliqués de la collaboration sont extrêmement précises et étayées de découvertes récentes. L'auteur s'interroge en fin de volume sur le passage, à la Libération, d'un certain nombre des très grands dessinateurs du Téméraire au journal Vaillant d'obédience communiste. Un ouvrage qui intéressera les amateurs de bandes dessinées anciennes, qui éclaire tout un pan méconnu du 9ème Art sous l'occupation. A lire pour faire oeuvre de mémoire sur une époque troublée et une politique d’acculturation qui dans le Téméraire visait particulièrement les adolescents.

Propos recueillis dans le Forum Pimpf et mis en forme par JMF, Guy Dedecker et Jean-Louis.


© Pimpf? le 30/11/2003. Proposer un site