Pimpf
Bourse de la BD à Ramonville-Saint-Agne

Bourse de la Bd à Ramonville-Saint-Agne à proximité de Toulouse le 18/03/03

Le programme annonçait 80 exposants pro et amateurs. Ils y étaient peut être bien. Alignés dans une grande salle des fêtes, tassés le long d’une coursive et pour les plus malchanceux relégués dans une salle annexe.

Il y a deux éditions par an de cette bourse, une en automne en même temps que le Festival BD de Colomiers (à 15 mn de là) et une au printemps. Visiblement le public préfère la BD en automne car si à cette époque on se bousculait devant les stands on était par ce dimanche ensoleillé bien plus à l’aise pour fouiner et discuter. A un exposant qui se plaignait du manque de monde un autre lui répondait que les gens n’étaient pas si bêtes d’aller prendre l’air par ce beau temps plutôt que de venir s’em… ici.

Les stands de professionnels proposaient essentiellement de l’album. Un vieil habituait regrettait d’ailleurs qu’à chaque édition il y ait de plus en plus d’albums.

Sept ou huit stands proposaient des quantités conséquentes de PF ; le choix se répartissait entre le carton contenant quelques centaines de pockets en vrac et les stands ou le vendeur avait classé chaque série dans l’ordre et proposait les exemplaires protégés sous étuis plastiques. J’ai trouvé les prix raisonnables mais il est vrai que je ne cherchait pas de rareté ou de n° très ancien .

Je n’avais pas prévu de faire un petit compte rendu et je n’ai donc pas grand chose à restituer. La prochaine fois je préviendrai plus tôt et je prendrai des notes. J’ai juste remarqué qu’au début des années 80 Blueberry avait été publié en petit format ; si des récits avaient spécialement été conçus pour ce format ce serait peut être intéressant de les rééditer . Il y a eu aussi beaucoup de récits conçus spécifiquement en PF pour les « Tintin pockets » et les « Pilote pockets » si SEMIC est à la recherche d’idée de réédition tout ça est peut être à creuser . (on peut rêver).

J’avais pour objectif de trouver des éditions françaises de BD Italienne : j’ai trouvé deux volumes de la collection 2 H ½ de chez Glénat en état moyen et je n’en ai pas vu d’autre. Par contre on trouvait plusieurs albums de la série « un homme une aventure » de chez MON JOURNAL puis de chez Dargaud (sous plusieurs formes, cartonnées ou pas) les prix allaient de 3 à 30 Euros selon les auteurs (le record pour L’homme des Caraïbes de Hugo PRATT à 30 Euros, L’homme des neiges de Manara était aussi assez cher)


Rendez Vous en Novembre à RAMONVILLE près de TOULOUSE.

Gérard Roux


© Pimpf? le 19/03/2002. Proposer un site